Action humanitaire

JPEG La France a crée en 2002 un programme d’aide alimentaire, converti en un fonds de contrepartie géré conjointement par l’Ambassade et les Ministère des Affaires étrangères, des Finances et de l’Agriculture de Mongolie. De nombreux micro-projets de sécurité alimentaire et de développement rural ont ainsi pu être financés dans toutes les provinces du pays.
La France a alloué une aide humanitaire d’urgence aux victimes du Dzüd (grand froid hivernal), pour un total de 50 000 euros en 2010, en collaboration avec des ONG françaises et la Croix rouge mongole. Cette aide a été distribuée sous forme de produits de première nécessité dans les provinces les plus durement touchées. En 2009, 22 500 euros avaient été alloués aux victimes des inondations de l’été.
C’est un fonds en contrepartie géré conjointement par l’Ambassade et les Ministère des Affaires étrangères, des Finances et de l’Agriculture de Mongolie.
En 2015, un nouvel accord intergouvernemental est établi afin de fusionner le fonds de contrepartie avec le compte d’intervention et de revoir l’utilisation et la gestion de ce nouveau fonds.
Depuis 2015, le fonds d’aide alimentaire sert au financement de projets agricoles via l’octroi de micro-crédit.

L’Ambassade soutient activement les ONG françaises travaillant en Mongolie, entre autres Agronomes et Vétérinaires sans frontières, Action contre la Faim, Santé Sud, APAU (Association Pays de l’Allier-Uvurkhangai), Médecins du monde.

Dernière modification : 30/11/2018

Haut de page