Coopération universitaire et scientifique

La coopération scientifique et universitaire franco-mongole se développe depuis la Révolution démocratique.

La mission archéologique franco-mongole en est l’un des fleurons. Fondée en 1993 et placée depuis 2003 sous le haut patronage des Présidents français et mongol, elle travaille sur le « premier Empire des steppes », l’Empire Hunnu (Xiongnu). Les résultats des fouilles ont permis d’importants progrès dans la connaissance de ce peuple, ancêtre des Mongols.

GIF Pour en savoir plus, le site de la Mission archéologique franco-mongole : http://www.archaemongolia.com

Collaboration entre l’IAG (Institut d’Astronomie et de Géophysique) et l’Uranoscope de France dans le domaine de l’Astronomie. Des observations astronomiques de la Lune et de la planète Vénus ont été réalisées entre l’IAG, l’Observatoire de Paris, l’Observatoire de Nice et l’Université de Toulouse par l’intermédiaire de l’Uranoscope de France, qui a pour objectif de développer les relations internationales entre astronomes du monde entier. (contact : sylvain.bouley@gmail.com)

L’Université de Strasbourg, EOST (Ecole et observatoire des sciences de la terre) et l’Académie des Sciences de Mongolie, IAG (Institut d’Astronomie et de Géophysique) ont une étroite collaboration dans le domaine de l’évaluation de l’aléa et du risque sismique. Plusieurs thèses de chercheurs Mongols sont réalisées à l’Université de Strasbourg avec le soutien de l’Ambassade de France en Mongolie. (www.unistra.fr)

Dans le domaine des études mongoles, l’Institut National des Langues et Civilisations Orientales (Prof. Jacques Legrand) et le Centre des Etudes Mongoles et Sibériennes auprès de l’Ecole Pratique des Hautes Etudes (Mme Marie-Dominique Even) bénéficient de l’aide de l’Ambassade pour développer leur coopération universitaire et de recherche avec leurs partenaires mongols. Ces deux établissements envoient chaque année 1 à 3 étudiants à l’Université Nationale de Mongolie. L’Inalco accueille également un lecteur mongol.

Institut National des Langues et Civilisation Orientales
2, rue de Lille
75343 Paris Cedex 07

Tél : 01 49 26 42 00
Site Internet : http://www.inalco.fr
Contact : Jacques Legrand, Président de l’INALCO
Mail : jacques.legrand@inalco.fr

Centre des Etudes Mongoles et Sibériennes auprès de l’Ecole Pratique des Hautes Etudes
29, rue Daviel
75013 Paris Cedex

Tél : 01 45 88 21 78
Fax : 01 45 88 39 29
Site Internet : http://www.anda-mongolie.com (bulletin trimestriel sur la Mongolie)
Contact : cems@ephe.sorbonne.fr

Une coopération active existe entre l’Académie des Sciences de Mongolie (Institut d’Astronomie et de Géophysique) et le DASE (Département Analyse et Surveillance de l’Environnement) du CEA sur la veille sismique.

De nombreuses universités mongoles et françaises ont conclu des accords d’échanges et de coopération :

L’Université de Nice, en partenariat avec les Universités de Coimbra (Portugal) et du Baikal (Irkoutsk), a sollicité un financement Tempus pour la mise en place à la rentrée 2004 d’un cycle d’études économiques à l’Institut du Commerce d’Oulan Bator.
http://www.unice.fr

L’Université de Haute Alsace (Mulhouse), ENSITM a mis en place une coopération Tacis Tempus avec l’UST, école de l’industrie et du textile.
http://www.univ-mulhouse.fr

L’Université Paris 7 / Paris 8 a également conclu un accord Tacis Tempus avec l’Université de Médecine en médecine et orthopédie. Les relations restent très actives entre les deux universités, les résidents mongols sont admis comme internes de l’Université Paris 7 / Paris 8.
http://www.univ-paris8.fr/
http://www.univ-paris7.fr/

L’Université du Maine (Le Mans) et l’Université de Rennes ont conclu chacune un protocole de double tutelle en troisième cycle, la première avec le département de physique de l’Université Nationale de Mongolie, la seconde dans le cadre d’un projet de sécurité alimentaire en partenariat avec l’Université des Sciences et Technologies.
http://www.univ-lemans.fr/
http://www.univ-rennes1.fr/

L’INRA de Nantes et l’Université Nationale de Mongolie ont développé une coopération sur la recherche en biochimie, tandis que l’Université Géosciences Azur (DASE) et l’IAG (Institut d’Astronomie et de Géophysique) ont établi une coopération en recherche sismologique.
http://www.nantes.inra.fr/
http://geoazur.unice.fr/

Le CNR de Lyon (Conservatoire National de Région)a développé un programme d’échanges scolaires de jeunes musiciens avec l’Université d’Art et Culture d’Oulan Bator.
http://www.conservatoire-lyon.fr/

Il existe un projet de convention entre l’Université du Havre et l’Université Nationale de Mongolie (Institut des Relations Internationales) pour développer une coopération et échanger des lecteurs, étudiants et chercheurs dans les domaines suivants : sciences et techniques, économie, droit, lettres, sciences humaines, logistique, sciences politiques et relations internationales.
http://www.univ-lehavre.fr

Dernière modification : 07/04/2016

Haut de page