Ерөнхий тойм

Les premiers contacts entre la France et la Mongolie ont été noués au milieu du XIIIème siècle, par l’envoi d’un émissaire, le franciscain Guillaume de Rubrouck, à la cour des souverains gengiskhanides par Saint Louis en 1253-54. Toutefois les relations franco-mongoles sont restées ténues avant la reconnaissance de la Mongolie par la France le 27 avril 1965 et l’ouverture d’une Ambassade à Oulan Bator le 5 mai 1966. Après avoir été limitées par l’alignement d’Oulan Bator sur l’Union Soviétique, les rapports franco-mongols sont entrés dans une nouvelle phase dynamique après la Révolution démocratique de 1990.

La visite officielle du président Ochirbat (17-21 avril 1996), premier Chef d’Etat mongol à se rendre en France, est marquée par la signature d’un accord d’amitié et de coopération, et la conclusion de plusieurs accords techniques. Le Gouvernement décide alors la réouverture de notre Ambassade en Mongolie qui est effective en octobre 1996. Pendant les six années suivantes, les échanges ministériels et parlementaires deviennent plus fréquents, et la France prend place parmi les principaux partenaires européens de la transition mongole.

La visite de M. Renaud Muselier, secrétaire d’Etat aux affaires étrangères, en juin 2003, la première d’un membre du Gouvernement français depuis celle effectuée par Mme Corinne Lepage, Ministre de l’Environnement en 1997, consacre l’ouverture d’une mission diplomatique permanente et l’espoir de développer des rapports politiques et économiques à la mesure de l’importance croissante de l’Asie orientale. Les échanges commerciaux bénéficient désormais d’actions de promotions et de prospection des entreprises françaises ; parallèlement, notre programme d’aide alimentaire finance des projets de développement rural. Nos actions humanitaires sont relayées efficacement par les ONG et la coopération décentralisée.

La décision, en juillet 2003, des chefs d’Etat de co-parrainer la mission archéologique française en Mongolie, qui donne lieu depuis 2001 à d’importantes découvertes sur l’histoire des Hunnus (Xiongnu), confère à nos relations culturelles une dimension politique d’autant plus intéressante qu’elle porte sur l’identité du peuple mongol. L’ouverture, en octobre 2004, d’une Alliance Française à Oulan Bator et la négociation d’un nouvel accord de coopération culturelle, scientifique et technique ont consolidé des rapports culturels qui fondent de longue date une forte attirance réciproque.

Le Président N. Enkhbayar a effectué une visite officielle en France du 21 au 25 février 2007 et le Premier ministre S. Bayar a réalisé également une visite de haut niveau en France du 18 au 21 mars 2009. La France et la Mongolie ont célèbré le 45ème anniversaire de leurs relations diplomatiques en cette année 2010. Dans le cadre de ces commémorations se sont tenues à Oulan-Bator, en mai, de très substantielles consultations bilatérales franco-mongoles, qui ont permis de faire le point sur la coopération entre les deux pays et de réaffirmer leur volonté de renforcer leurs échanges dans tous les domaines.

Madame Anne-Marie Idrac, secrétaire d’Etat au Commerce extérieur s’est rendue en Mongolie les 13 et 14 octobre 2010.
En Mongolie, la visite d’Anne-Marie Idrac a été la première d’un ministre français depuis 2003 et constitue ainsi un évènement majeur de notre relation bilatérale. La France est un partenaire politique et économique important pour la Mongolie qui l’a honorée du statut symbolique de « troisième voisin ».
La secrétaire d’Etat était accompagnée des représentants d’une trentaine d’entreprises françaises qui se sont réunies avec des partenaires locaux dans le cadre du forum de découverte du marché mongol organisé par Ubifrance, à l’occasion de sa visite. Ce déplacement a contribué à développer la présence des entreprises françaises dans les secteurs prioritaires pour la Mongolie (minerais, transport, développement durable, agro-alimentaire).
Anne-Marie Idrac s’est entretenue avec le Président de la République et le Premier ministre mongols ainsi que plusieurs membres du gouvernement (dont les ministres des Transports, des Finances, des Mines et de l’Energie).
Enfin, Anne-Marie Idrac a signé un accord de coopération bilatérale dans le domaine de l’énergie nucléaire qui favorisera la présence française dans l’exploitation d’uranium en Mongolie ainsi qu’une lettre d’intention pour le développement d’échanges en matière de sécurité civile.

Le 45ème anniversaire des relations diplomatiques entre la France et la Mongolie est marqué, le 6 décembre 2010, par le lancement de l’exposition virtuelle de photographie sur les travaux de la mission archéologique française.

publié le 22/03/2012

Дээшээ