Францын компаниудыг гадаадад ажиллахад дэмжих агентлаг

GIF
Des missions commerciales composées d’hommes d’affaires présents dans la région sont organisées par UBIFRANCE Chine, compétente en Mongolie.
L’objectif était de prendre connaissance de la situation économique en Mongolie et d’évaluer le potentiel pour les échanges commerciaux et les investissements.

Pour de plus amples renseignements, visitez le site internet d’UBIFRANCE.

Les opportunités du marché mongol

JPEG Ce guide, rédigé par la Mission Economique UBIFRANCE en Chine (Bureau de Pékin) donne aux entreprises et entrepreneurs français une présentation générale du marché mongol. Rédigé dans le cadre de la mission d’entreprises conduite par la secrétaire d’Etat au commerce extérieur Anne-Marie IDRAC en octobre 2010, il fournit également les premières pistes et le cadre réglementaire pour vendre et s’implanter en Mongolie. Vous y trouverez les contacts utiles des principaux interlocuteurs susceptibles de vous accompagner dans votre prospection du marché mongol

PNG
Quels sont les atouts stratégiques de la Mongolie ? Territoire grand 3 fois comme la France, idéalement localisé à l’intersection des gigantesques marchés de Russie et de Chine, la Mongolie est un formidable réservoir de matières premières et de ressources naturelles. La croissance du PIB attendue en 2010 est de près de 7% ; la Mongolie importe l’essentiel de ses besoins en biens de consommation de l’étranger, avec un marché intérieur faiblement concurrentiel ; elle bénéficie d’une main d’œuvre jeune et éduquée, avec un taux d’alphabétisation supérieur à 95%. Des efforts importants pour moderniser l’économie créent un cadre juridique des investissements en même temps séduisant et sécurisant.

JPEG
Le boom du secteur minier offre de formidables opportunités (selon le Mongolian Business Council, les investissements miniers pourraient avoir sur toute la chaîne un effet multiplicateur de l’ordre de 3 à 5) mais implique aussi des risques qu’il faudra maîtriser (risque inflationniste, risque d’un poids croissant du secteur minier dans l’économie, pression sur l’environnement, etc.).

JPEG
Les échanges commerciaux franco-mongols progressent de manière continue depuis 2002, mais les volumes restent encore faibles : avec 23 millions EUR d’exportations françaises la Mongolie est en 2009 notre 148ème client (et notre 182ème fournisseur avec 2,2 millions EUR d’importations de produits mongols la même année). "Désignée comme "troisième voisin" par la diplomatie mongole, la France s’attache à s’élever à une place conforme à son rang dans des échanges commerciaux dominés par la Chine et par la Russie.

Pour télécharger l’ouvrage sur le site de la libraire du commerce international d’UBIFRANCE, cliquez ici.

Dernière modification : 03/03/2011

Haut de page