Présidence française du G20-G8 : Objectifs du Sommet du G8 des 26 et 27 mai (Deauville, FRANCE)

Source : http://www.g20-g8.com - JPEG Le Sommet de Deauville sera le Sommet des libertés et de la démocratie. Il s’agit d’un retour à l’identité même du G8. Le thème des libertés et de la démocratie se retrouve dans les trois grands sujets traités :

Les printemps arabes : Les Premiers ministres égyptien et tunisien ont été invités à participer, avec le Secrétaire général de la Ligue Arabe, pour marquer concrètement le soutien du G8 aux transitions démocratiques dans la région de l’Afrique du Nord et du Moyen-Orient. Le G8 adoptera une déclaration qui fondera un Partenariat de long terme avec les pays qui s’engagent dans une transition démocratique. Le G8 soutiendra notamment l’extension au sud de la Méditerranée du mandat de la BERD, qui a joué un rôle clé dans la transition des anciens pays communistes d’Europe centrale et orientale et qui peut être, dans le cas du sud de la Méditerranée aussi, un instrument clé de la modernisation économique ;

Les progrès -à consolider- de la démocratie en Afrique : Le Président de la République française a invité trois Présidents africains nouvellement élus, MM. Ouattara (Côte d’Ivoire), Condé (Guinée) et Issoufou (Niger), pour soutenir symboliquement cette évolution. Le G8 entend aussi renforcer sa contribution à l’émergence économique de l’Afrique, en apportant son soutien à la croissance, au secteur privé et à l’emploi. Par ailleurs, le G8 rendra compte de façon transparente de ses engagements en matière d’aide publique au développement, en mettant l’accent sur la santé et la sécurité alimentaire. Pour la première fois, une déclaration conjointe du G8 et de ses partenaires africains sera adoptée ;

Internet : Pour la première fois, ce sujet est abordé au niveau des chefs d’Etat et de gouvernement. Le rôle joué par l’Internet dans les révolutions égyptienne et tunisienne a été capital. Le Président de la République française a ouvert le 24 mai sur le site du « Jardin des Tuileries » un Forum, le « e-G8 », qui rassemble tous les grands noms de l’Internet mondial. La France entend promouvoir une approche équilibrée, conjuguant liberté et protection, réaffirmation des principes fondamentaux de l’internet et pleine application de l’Etat de droit.

Le G8 abordera aussi d’autres sujets très importants :

• Le Sommet commencera par la manifestation de la solidarité des membres du G8 avec le Japon, à la suite du tremblement de terre et du tsunami du 11 mars dernier ;

• Le G8 tirera les leçons de l’accident de Fukushima pour améliorer la sûreté nucléaire : engagement sur les plus hauts niveaux de sûreté ; transparence et bouclage du financement du sarcophage définitif de Tchernobyl, 25 ans après la catastrophe ;

• Les chefs d’Etat et de gouvernement auront une discussion au déjeuner d’ouverture sur la situation économique mondiale ;

• Le G8 fera, comme toujours, le point sur les grands sujets politiques et parlera bien sûr de la Libye, de la Syrie, du Processus de paix, de l’Iran, de l’Afghanistan et du Pakistan après la mort d’Oussama Ben Laden. Il endossera les conclusions du Plan d’action sur les drogues adoptées le 10 mai dernier lors de la Conférence ministérielle de Paris.

PNG

Pour plus d’information, veuillez visiter le site de la Présidence française et aussi le G8 et le développement

Dernière modification : 26/05/2011

Haut de page