Revue de presse des 3 et 4 janvier 2017

Le service de presse et de communication de l’Ambassade de France en Mongolie propose, en français, une revue de la presse mongole. Les opinions et les jugements émis dans cette revue de presse ne sauraient engager la responsabilité de l’Ambassade de France en Mongolie.

JPEG

AMBASSADE DE FRANCE EN MONGOLIE

Revue de presse mongole des 3 et 4 janvier 2017
Cours de change officiel  : 1 EUR = 2 604.20 MNT (monnaie locale ¨tugruk¨)

La France dans la presse
- Le quotidien US du 4 janvier 2017, salue la nouvelle loi française qui interdit aux parents de publier des photos de leurs enfants dans les réseaux sociaux et considère que le gouvernement mongol devrait s’en inspirer. (US/4)
- Le Président de la République française a effectué une visite d’Etat en Irak. (USh/4)

Actualité intérieure

Gouvernement
- Le gouvernement a pris une résolution, le 28 décembre 2016, concernant la forte augmentation des maladies respiratoires chroniques chez les enfants. Cette résolution vise les parents qui doivent s’occuper d’enfant malade entre 3 et 5 ans (qu’ils soient à la maison ou à l’hôpital) et leur permet de bénéficier de congés payés. (TJ)

Parlement
- Suite à la réunion du comité permanant du parlement sur la composition de l’Etat du 3 janvier, la loi relative à l’élection présidentielle devrait être discutée en session plénière. (US/4)

Economie
- La résolution du gouvernement d’exonérer les habitants des quartiers de yourtes de frais d’électricité (seulement pendant la nuit) est rentrée en vigueur le 1er janvier 2016. (ZGM/04)

Divers
- Les journaux évoquent la pollution atmosphérique à Oulan-Bator en publiant, notamment, les rapports des autorités ainsi que des conseils médicaux pour faire face à la pollution de l’air etc. Le journal US du 4 janvier annonce que la réunion du 3 janvier du comité permanent des doléances se concentre notamment sur l’amélioration de la qualité d’air d’Oulan-Bator. (TJ)

Médias sociaux

« ‘‘Un enfant de 4 ans et une femme assassinés par un chinois’’ »

La polémique sur ce crime fait la Une sur les réseaux sociaux depuis le 31 décembre. En effet, un ressortissant chinois, résidant en Mongolie et marié à une mongole, a grièvement agressé sa propre famille. Ce crime s’est produit dans la nuit du 30 au 31 décembre 2016 à leur domicile, dans le 19ème khoroo du district de Songinokhairkhan. Le suspect a agressé sa famille alors qu’il se trouvait en état d’ébriété. Son neveu de 4 ans ainsi que son épouse de 45 ans sont morts à cause de plusieurs coups de couteau. Son fils âgé de 15 ans, a quant à lui été hospitalisé avec une grave blessure par arme blanche.

Les médias observent très attentivement l’enquête policière qui est en cours.

Les internautes sont très remontés et énervés face à ces différents meurtres et souhaitent suivre chaque étape du procès et de l’enquête. De nombreuses critiques visent l’actuel parlement sur leur incapacité à adopter la loi contre la violence domestique.

« […] Il faudra qu’il aille en prison toute sa vie » ; « ça fait mal au coeur de voir ce genre de crime se répéter » ; « Quelle tristesse de vivre dans un pays si dangereux, il n’y a vraiment aucun système de protection mis en place par l’Etat à l’égard des citoyens ! » ; « C’est entièrement la faute de l’Etat qui ne protège pas la population, les gouverneurs ne pensent qu’à l’argent » ; « Attention ! A Baganuur (NdA : un district éloigné d’Oulan-Bator), 5000 chinois commencent à s’installer sous-prétexte de construire la nouvelle centrale électrique, pour une durée de 20 ans ! En d’autre terme, la Mongolie va être envahie par les chinois !!! […] »

D’autre part les internautes estiment que la Chine devrait demander des excuses à la population mongole. Il est important que la sphère internationale soit au courant de ce crime et constate comment les droits de l’homme sont violés en Mongolie. « … les chinois nous ont exigé de demander des excuses après la visite de Dalaï Lama, maintenant c’est à nous de le leur demander » « Le gouvernement souhaiterait adopter une loi sur la bi-nationalité ! C’est extrêmement dangereux pour la sécurité nationale, le pays se remplira d’ouvriers chinois ! » ; « Chers parlementaires, en attendant l’adoption de la loi contre la violence domestique, de plus en plus d’enfants et de femmes mongols meurent devant vos yeux !, qu’attendez-vous ?, leurs vies ne comptent-t-elles pas ? » ; « Dommage que la Mongolie ait abolit la peine de mort ! »
Certains parmi les commentaires appellent les femmes mongoles à pas se marier ou habiter avec des chinois …

Vous pouvez également télécharger la revue de presse des 3 et 4 janvier 2017 en pdf ci-après :

PDF - 194 ko
Revue de presse des 3 et 4 janvier 2017
(PDF - 194 ko)

TJ : Tous journaux (année de fondation - tendance)
US : Udriin Sonin (1999-droite) ; UN : Unuudur (1996-gauche), UP : UB-Post (en anglais) (1996-gauche) ; ZM : Zuuny Medee (1999-PPRM) ; USh : Undesnii Shuudan (2007-indépendant)
MT : Montsame (2005), MM : The Mongol Messenger (1991) (en anglais), NM : Novosti Mongolii (1942) (en russe) (informations officielles)
ZGM : Zasgiin Gazriin Medee (Info du Gouvernement)

Sources - sites d’info : news.mn ; shuud.mn ; olloo.mn ; ikon.mn ; itoim.mn

Dernière modification : 17/01/2017

Haut de page