Revue de presse mongole du 4 novembre 2016

Le service de presse et de communication de l’Ambassade de France en Mongolie propose, en français, une revue de la presse mongole. Les opinions et les jugements émis dans cette revue de presse ne sauraient engager la responsabilité de l’Ambassade de France en Mongolie.
JPEG

AMBASSADE DE FRANCE EN MONGOLIE

Revue de presse mongole du 04 novembre 2016
Cours de change officiel  : 1 EUR = 2 664,86 MNT (monnaie locale ¨tugruk¨)

Relations extérieures
Le septième sommet annuel d’investissements en Mongolie s’est tenu les deux premiers jours de novembre à Hong-Kong. D’après le quotidien UN, les investisseurs étrangers se seraient notamment inquiétés d’une certaine instabilité politique en Mongolie. (UN)

Actualité intérieure
Gouvernement
- Le premier ministre, M. J. Erdenebat, a reçu les quatre athlètes mongols médaillés des Jeux olympiques et paralympiques de 2016. Le premier ministre leur a remis une récompense financière de la part de l’Etat pour leurs médailles. (US)
- Le conseil national de la politique linguistique du ministère de l’éducation, de la culture et des sciences a organisé le 3 novembre une conférence sur l’influence des réseaux sociaux sur l’évolution de la langue mongole. (UN)
Parlement
- Le parlement a adopté un programme national de lutte contre la corruption lors de la session plénière du 3 novembre. Les différents quotidiens saluent l’adoption de ce programme. Ils considèrent qu’il donnera plus de pouvoirs de contrôle et de surveillance aux citoyens, et qu’il enverra un signal positif aux partenaires internationaux du pays. (TJ)
Economie
- Le quotidien ZGM estime que dix-neuf entreprises, à la fois mongoles et internationales, détiennent des licences pour rechercher du pétrole en Mongolie. (ZGM)
- Le quotidien USh annonce que malgré la crise économique que connaît le pays, le budget alloué au secteur de la santé pour l’année 2017 n’aurait pas été réduit. (USh)

Médias sociaux

‘‘ Qui vote pour la corruption ? ’’


Le programme national de lutte contre la corruption a été adopté le 3 novembre en session plénière du parlement. Lors des débats au sein de la commission permanente de justice pour l’élaboration de ce programme, le parlementaire J. Ganbaatar a proposé d’introduire une provision qui a fait polémique. Il proposait d’interdire à ceux ayant été déjà impliqués par le passé dans une affaire criminelle de corruption d’accéder aux postes de hauts fonctionnaires. Certains membres de la commission de justice s’y sont opposés, et le programme adopté par le parlement n’a donc pas inclus cette provision. Les sites d’informations publient les noms des parlementaires de la commission de justice ayant voté contre.
Les internautes expriment aujourd’hui vivement leur mécontentement : « Voici la preuve que ces parlementaires sont corrompus ! Ils veulent pouvoir plus tard s’installer confortablement dans un fauteuil de haut fonctionnaire ! » ; « Tous les postes d’Etat s’achètent de toute façon… ».

Vous pouvez également télécharger la revue de presse du 04 novembre 2016 en pdf ci-après :

PDF - 112.4 ko
(PDF - 112.4 ko)

TJ : Tous journaux (année de fondation - tendance)
US : Udriin Sonin (1999-droite) ; UN : Unuudur (1996-gauche), UP : UB-Post (en anglais) (1996-gauche) ; ZM : Zuuny Medee (1999-PPRM) ; USh : Undesnii Shuudan (2007-indépendant)
MT : Montsame (2005), MM : The Mongol Messenger (1991) (en anglais), NM : Novosti Mongolii (1942) (en russe) (informations officielles)
ZGM : Zasgiin Gazriin Medee (Info du Gouvernement)

Sources : eagle.mn, news.mn, zaluu.com, chuhal.mn, gereg.mn, unen.mn /sitesd’informations/

Dernière modification : 21/11/2016

Haut de page