Organisation d’une formation Médecine de catastrophe

La coopération entre la Protection civile française et l’Agence Mongole de la Gestion des Crises (NEMA) s’approfondit. Cette semaine une formation à la « Médecine de Catastrophe » a été organisée.

Pendant 5 jours, plus d’une cinquantaine de participants, à la fois secouristes et médecins travaillant à l’Agence Mongole de la Gestion des Crises (NEMA) ou au Centre 103 (équivalent du SAMU français) se sont réunis sous le patronage du vice-directeur de la NEMA, le Général brigadier G. Ariunbuyan et du Lieutenant-colonel Frédéric Lhomme, conseiller régional pour la protection civile de l’ambassade de France en Mongolie.
 
Le but de cette semaine était de former les sauveteurs et médecins mongols à organiser les secours de manière performante pour faire face aux catastrophes de grande ampleur et de partager les connaissances et compétences françaises dans le domaine de la gestion de crise.
 
Au cours de la semaine, des représentants d’organismes différents et complémentaires sont intervenus : la NEMA, la Croix Rouge mongole, le Centre 103, l’Institut Mongol de Géophysique, l’association People in Need et deux médecins et sapeurs-pompiers, Magalie Jeanteur et Yves Prunier. Ces derniers sont membres de la Société Française de Médecine de Catastrophe (SFMC), association organisant des formations de ce type dans le monde. Les sessions conduites par les deux médecins français se concentraient sur les conduites à tenir en cas d’interventions pour accroître les capacités des secours, leur réactivité et leur efficacité. 
 
Des certificats ont été remis à chacun des participants par l’Ambassadrice de France en Mongolie Elisabeth Barsacq et par le Général Badral, chef de la NEMA.
Le Général Badral a également remis une médaille au docteur Yves Prunier pour son investissement bénévole en Mongolie depuis plus de 20 ans.

Dernière modification : 13/11/2017

Haut de page