Coopération agricole franco-mongole : les indications géographiques à l’honneur

Dans le cadre de la coopération agricole franco-mongole, la France fournit un appui à la Mongolie pour le développement d’une indication géographique mongole pilote « Argousier d’Uvs ». Ce soutien a pour objectif de permettre son enregistrement auprès de l’Union Européenne.

L’Ambassade de France en Mongolie a organisé le 26 septembre 2018, un séminaire intitulé « l’Indication Géographique « Argousier d’Uvs », une clé pour le développement rural de la province » pour présenter les résultats d’une mission réalisée à l’été 2018. Cette mission a porté sur la réalisation d’un diagnostic agraire des systèmes de production de l’argousier de la province d’Uvs, la commercialisation des produits tirés de cet argousier et le fonctionnement de l’organisme de gestion.

JPEG - 176.1 ko
Intervention du Gouverneur de la province d’Uvs, M. Batsaikhan

Le séminaire avait deux objectifs principaux : d’une part, présenter le potentiel du dispositif des indications géographiques comme outil de développement rural d’une région et de coordination entre les acteurs locaux d’une filière agricole et agroalimentaire ; d’autre part, proposer des recommandations pour le développement des indications géographiques en Mongolie.

L’ouverture du séminaire par Mme Saolye, vice-ministre de l’Alimentation de l’Agriculture et de l’Industrie Légère mongole, et M. Nicolas Lacôte, premier conseiller de l’Ambassade, a permis de rappeler l’importance des coopérations entre les deux pays depuis les années 2000. Ces coopérations visent notamment à soutenir des secteurs agricoles à fort potentiel de développement mais qui font face à des difficultés.

M. François Blanc, conseiller agricole régional, a présenté le concept de l’IG et la coopération franco-mongole à ce sujet. Par l’exemple de l’indication géographique « Comté », il a mis en évidence les impacts de ce type de projet en rappelant certains éléments incontournables pour une telle réussite.

Mme Gerelmaa, de l’Office de la Propriété Intellectuelle Mongole, a ensuite présenté la situation des IG en Mongolie, le cadre légal et le processus d’enregistrement.

Puis, M. Simon Baklouti, chargé de mission auprès de l’Ambassade, a présenté son étude, conjointement avec M. Gantsooj Ochirbat, actuel président de l’association « Argousier d’Uvs », producteur et transformateur d’argousier.

JPEG - 287.8 ko
Présentation de la mission 2018 par Simon Baklouti

Au cours des échanges qui ont suivi ces présentations, M. Batsaikhan, gouverneur de la province d’Uvs et M. Marco Ferri, ministre conseiller de la délégation Européenne ont également pris la parole afin d’exprimer leur intérêt pour ce projet.

Le séminaire s’est conclu par une réception à la résidence de France, au cours de laquelle M. Philippe Merlin, ambassadeur désigné de France en Mongolie a souligné le potentiel que représente le dispositif des indications géographiques pour un pays comme la Mongolie, riche en produits du terroir encore trop peu valorisés.

Dernière modification : 28/09/2018

Haut de page